Le journal de Gérard

Le journal de Gérard

Que les voix "Off" se taisent

 

Pourquoi dans la plupart des reportages et dans les journaux télévisés les « voix off » reprennent-elles toujours le même rythme, la même intonation lugubre et les mêmes formules verbales toutes faites ? Quelle est l’importance d’un tel ton?

Qu’on arrête le massacre du manque de ponctuation verbale qui donne une platitude monotone et monocorde au texte.

Les changements de rythme devraient donner de la vie et de la musicalité au texte et aux images.

Doit-on accepter ces voix plates sans relief sur des textes dans lesquels les virgules et les points n’existent pas et où les silences sont interminables ?

Quels que soient les reportages, l’intonation est la même. Que ce soit pour des sujets gais ou dramatiques, l’intonation est toujours sans relief.

Qui sont ces « Marketeurs » qui pensent qu’il faut parler sur ce ton insupportable pour attirer l’attention du téléspectateur?

Pour moi, ces voix « off » ont pour seul effet de me faire appuyer sur la touche «arrêt» de la télécommande de mon téléviseur.

 

Givry le 7 octobre 2018

 



07/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres