Le journal de Gérard

Le journal de Gérard

Silence on tue !!!

 

Les fusils de chasse ne feront plus « PAN » mais « POUM » comme dans Les tontons flingueurs !

En effet, le Ministère de la trahison écologique a publié en janvier de cette année un arrêté autorisant l’usage des silencieux pour la chasse au gibier dit « nuisible ». Cet arrêté a été pris dans le plus grand silence et sans concertation du grand public. Paradoxalement, c’est l’Homme, mammifère dangereux, qui décide si un animal est nuisible ou non.

Cet arrêté du 2 janvier 2018 autorisant les silencieux, pudiquement appelés « modérateurs de bruit », vise à protéger, nous explique-t-on, l’ouïe des chasseurs ! (Prière de ne pas rire)

 

Tuer sera encore plus facile pour les chasseurs qui prétendent aussi que le gibier ne sera plus stressé par le bruit des détonations. En battue ou à l'approche, les "chasseurs" pourront tirer sans faire fuir les animaux, et augmenter leur tableau de chasse.

Cet arrêté est aussi une permission encourageant le braconnage.

 

A défaut de modifier de façon plus drastique l’accès au permis de chasse, notamment en faisant évoluer le comportement de certains chasseurs, c’est avec hypocrisie que le gouvernement a préféré protéger l’ouïe des chasseurs. Mieux, pour permettre de rendre la chasse française plus accessible, le permis de chasse a été simplifié pour en faciliter l’accès.

 

La disposition modifiant l’arrêté de 1986 a été prise pour le confort des chasseurs au détriment de la sécurité des promeneurs. Rappelons le tableau de chasse pour l’année 2017 : 15 morts et 200 blessés parmi les promeneurs et les chasseurs sans oublier les 30 millions d’animaux abattus.

L’état français met en péril la vie des promeneurs au lieu de les protéger. Était-il trop compliqué de maintenir l’interdiction des silencieux comme le prévoyait l’arrêté de 1986, puisque des protections auditives efficaces existent ?

Les promeneurs et les ramasseurs de champignons pourront toujours servir de cible mais désormais ils mourront en silence.

 

On peut aussi saluer avec humour la belle attitude écologique de l’état pour faire diminuer le bruit dans nos campagnes et nos villages. Les chasseurs nous expliquent que de plus en plus de sangliers s’approchent des maisons, le silencieux permettra alors de ne pas déranger les habitants dans les zones de chasse périurbaines (SIC).

 

Les chasseurs ne veulent pas fragiliser leurs oreilles ! Qu’à cela ne tienne, on pourrait leur suggérer de n’utiliser que des jumelles ou un appareil photo et mettre au rencart leurs armes de destruction de la faune.

 

Est-ce pour se faire pardonner de l’autorisation d’utiliser des «modérateurs de bruit» que le Ministère de la trahison écologique va réintroduire des Ours dans les Pyrénées ?

 

Décidément, je ne comprendrais jamais la politique écologique de nos dirigeants.

 

Le 12 avril 2018



12/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres